oeuvres   |   2016-2017   |   notes écrites   |   Expositions   |   Me contacter

notes écrites > mémoire de maîtrise > II ) du rapport des sciences et des nouvelles technologies , avec la notion émergeante d’hypermédia . >

Cosmologie

De ces découvertes", ( três résumées ) semblent être en partie née la conception de la cosmologie moderne , immense espace de réflexion sur les infinis multiples , engagés par les résolutions pratiques obligées de ces théories justes et pourtant imparfaites : points et états de la science moderne , culminant sur la limite même de leurs fondements physiques , là même où ces théories créent des comportements paradoxales et apparemment contraires , voire impossibles dans le sens commun que l’on pourrait avoir de la vie et de son évolution ; à ce niveau les échanges entre Stephen Awking et Roger Penrose , deux "pêres" de la relativisation des théories les plus modernes à la cosmologie ,sont três représentatifs de notre époque .D’une brêve histoire du temps ( S.Hawkings) à l’esprit , l’ordinateur et les lois de la physique en passant par la nature de l’espace et du temps (Stephen Hawking et Roger Penrose),on perçoit des physiciens qui ne craignent pas de mettre le doigt et de tenter d’expliquer les problêmes que posent le(s) debut(s) et la les fin(s) possibles de notre univers dans des états critiques ,(du big bang au big crunch, des trous noirs aux trous blancs...etc). La sensation à la lecture de ces ouvrages est des plus singuliêres,un peu comme celle que l’on éprouve à la lecture du chapitre l’inertie polaire de Paul Virilio dans (l’inertie polaire,le livre)assez magistrale dans son genre : où l’étude des singularités de l’espace temps conduit , ou tout du moins me conduise , à cette limite d’horizon de perception qu’offre l’approche théorique de la physique de l’univers ; où l’on en vient à une forme de cécité de la réalité et de la justification possible d’un comportement .

"Dédoublement de l’infini où l’interdit de la représentation, l’aveuglement cosmologique devient central."

(Paul Virilio , l’inertie polaire .)

"A cet égard , les théorêmes que Roger Penrose et moi-même avons démontrés n’ont fait qu’empirer les choses .Ces théorêmes (sur la cosmologie quantique)montrent que ,selon la relativité générale , il doit y avoir une singularité dans notre passé,singularité où les équations du champ ne peuvent être définies .La relativité générale pose donc elle même le piêge dans lequel elle va tomber : elle prédit qu’elle ne peut pas prédire l’espace ."

La nature de l’espace et du temps , Stephen Hawking et Roger Penrose .

(Si je me permet cette disgression de présentation de la science , c’est bien que l’hypermédia semble directement liée à celle ci .et que si le média comme le pense une Brenda Laurel ou un Marshall Mac Luhan est bien en quelque sorte le langage ,le message lui même ;alors pour les comprendre dans leur transformation ,il faudrait quelque part inévitablement comprendre celle de la science . ) Ici il est peut-être utile de chercher à considérer certains arts qui à cette même époque du début du siêcle coincidaient , autant que cela soit possible ,avec les conceptions théoriques ainsi établies .


Dans la rubrique

+ A) introduction
+ 1) relativité générale
+ 2) Théories quantiques
+ 3) Cosmologie
+ Proust , Joyce ,Marvin Minsky , mise en rapport ....
+ 5 ) Le caractère non verbal de la pensée
+ 6) Puissance de la vision intérieure
+ B) Les nouveaux médias
+ B.1) Cinéma , Television , vidéo : Bref aperçu de leurs possibilités hypermédias
+ C) L’ordinateur : de l’ Hypermédia à la réalite virtuelle