oeuvres   |   2016-2017   |   notes écrites   |   Expositions   |   Me contacter

notes écrites > mémoire de maîtrise > II ) du rapport des sciences et des nouvelles technologies , avec la notion émergeante d’hypermédia . >

Puissance de la vision intérieure

Mais il est à noter peut-être ici encore , qu’au delà de la vue , combien le sens de l’imaginaire ,aveugle , même dans la science ,semble se relancer à ce stade :où la perception du monde ne deviendrait possible que si son assimilation devait s’effectuer intérieurement à l’esprit ,par intuitions ,comme une forme morale de persuasion que ce que l’on voit et ressent est ,pourrait être juste .Ceci apparaît notamment clairement dans le chapitre où réside la conception physique de l’esprit de Roger Penrose ,où constamment il est fait référence à un prédicat premier de la science et de ses théorêmes ,(et des langages et des formes artistiques) qui à la base ne seraient pas démontrables .

(Inspiration, intuition et originalité ,page 461 , de l’esprit , l’ordinateur et les lois de la physique)

Et le pire dans tout cela c’est qu’à l’étonnement même d’Einstein ,ces descriptions , nées d’un imaginaire puissant , face à une perception parcellaire du monde , puissent se révéler totalement justes et praticables, quand aux démonstrations et applications qu’on en fait dans la réalité : (voir document ci-joint La vision aveugle , Roger Penrose , ). Et que les applications nés de cette forte effervescence intellectuelle ait pu créer les outils modernes ,media de nos nouvelles façons de communiquer . Mais voilà où je veux en venir , en me permettant de développer une partie à la limite du sujet de maîtrise :autant avec la conception grecque du monde nous entrions dans un espace de connexion possible de la matiêre et de l’esprit dans un théâtre sacré, qui ressemble singuliêrement au virtuel des nouvelles technologies numériques , autant les penseurs de ce début de siêcle , scientifiques et artistes ( ici littéraires ) , nous conduisent vers une représentation intérieure à la matiêre , des phénomênes aveugles et puissants , plus ou moins contrôlables qui commande ces derniêres ; nous mettant ainsi déjà en puissance ,au prise avec la trans-apparence du réel , capable de commuter des espaces (virilio , Inertie polaire ) , de souvenirs et de lieux , de pensées et de corps ... etc ,par le vecteur sculptable des ondes lumineuses , dans un espace synesthésique hypermédia aveugle et particulaire, de l’autonomie de la pensée créatrice .( la métempsychose revue par Proust et Joyce ) ; espace de réflexion détenant ainsi déjà en puissance l’élément essentiel , à la base même de la refonte potentielle des langages artistiques aux prises avec les nouvelles technologies ,que nous allons tenter d’étudier .


Dans la rubrique

+ A) introduction
+ 1) relativité générale
+ 2) Théories quantiques
+ 3) Cosmologie
+ Proust , Joyce ,Marvin Minsky , mise en rapport ....
+ 5 ) Le caractère non verbal de la pensée
+ 6) Puissance de la vision intérieure
+ B) Les nouveaux médias
+ B.1) Cinéma , Television , vidéo : Bref aperçu de leurs possibilités hypermédias
+ C) L’ordinateur : de l’ Hypermédia à la réalite virtuelle