oeuvres   |     |   2016-2017   |   notes écrites   |   Me contacter

notes écrites > mémoire de maîtrise > Bibliographie >

bibliographie

Bibliographie
Brenda Laurel

Le site internet de Brenda Laurel :
http://www.interval.com/projects/placeholder/Hypertext/People/Brenda_Laurel_1.html) ,

References

1.Laurel, Brenda. Interface as Mimesis. User-Centered System Design : New Perspectives on
Human-Computer Interaction. D. A. Norman, and S. Draper , editors. Hillsdale,NJ:Lawrence
Erlbaum Associates, 1986.

2.Laurel, Brenda. Reassessing Interactivity. Journal of Computer Game Design. 1987 1(3).
3.Laurel, Brenda. "Dramatic Action and Virtual Reality." 1989 NCGA Interactive Arts
Conference ; 1989.
4.Laurel, Brenda. "A Taxonomy of Interactive Movies." New Media News (The Boston Computer
Society). 1989 3(1).
5.Laurel, Brenda. "New Interfaces for Entertainment." Journal of Computer Game Design. 1989 ;
2(5).
6.Laurel, Brenda. "On Dramatic Interaction." Verbum. 1989 ; 3(3).
7.Laurel, Brenda. "Art and Activism in VR." Verbum, 3.3. 1991.
8.Laurel, Brenda. Computers as Theatre. Reading, MA : Addison-Wesley ; 1993. NB : "Post-VR"
edition is 1993 (contains extra chapter). Original was 1991.
9.Laurel, "Interface Agents : Metaphors with Character" in Laurel, The Art of Human-Computer
Interface Design, 355-366.
10.Laurel, "The Role of Drama in the Evolution of Virtual Reality" in Virtual Reality ’90 : Theory,
Practice, Promise [videorecording ; VHS NTSC]. Vol. 1 Theory, vol. 2 Practice, vol. 3 
Promise. Virtual Reality Conference and Exhibition sponsored by Multimedia Review and
Virtual Reality Report December 10-11, 1990 at San Francisco, CA. Distributed by Art Com,
San Francisco. Westport, CT : Meckler ; 1991. 360 mins.
11.Laurel, Brenda, editor. The Art of Human-Computer Interface Design. Reading, MA :
Addison-Wesley Publishing Co. ; 1990.

(Note : contents include :
"Conversation as Direct Manipulation" by Susan Brennan.
"Through the Looking Glass" by John Walker.
"User Interface : A Personal View" by Alan Kay.
"Interface Agents : Metaphors with Character" by Brenda Laurel
"Guides : Characterizing the Interface" by Tim Oren, Gitta Salomon, Kristee Kreitman
and Abbe Don
"Narrative and the Interface" by Abbe Don
"VIDEOPLACE and the Interface of the Future" by Myron Krueger
"What’s the Big Deal about Cyberspace ?" by Howard Rheingold
"Realness and Interactivity" by Mark Naimark
"Designing a New Medium" by Tim Oren
"Virtual Interface Environments" by Scott Fisher, and others).

Sophocle : poête tragique grec ,né à Colone en -496 et mort à Athênes en - 406.
Oedipe à Colone , (ainsi qu’Antigone et Oedipe roi ) ( Editions de la Pléiade : les tragiques grecs ; traductions effectuées par Jean Grosjean , édition Gallimard .)

Homêre :poête mythique à qui l’on attribue l’Iliade et l’Odyssée , au IX siêcle .
L’iliade :éditions Baudelaire ,Livre club des Champs -Elysées , Paris ,1967.

Platon :philosophe grec 428 348.Oeuvres complêtes ,éditions de la pleiade ,Gallimard , 1950 .Traduction de Léon Robin ,tome 1 et 2 . La Republique : tome deux de la pléiade .

Howard Rheingold :journaliste .Auteur de la réalité virtuelle aux éditions Dunod , Paris , 1993. (ISBN 210001407 2). Les communautés virtuelles , aux éditions Dunod , Paris ,1995 .

Luc Courchesne : (site internet http://www.ame.umontreal.ca /
ecoles /din/plancours313 1/)
Luc Courchesne est artiste en résidence au ZKM de Karlsruhe et professeur de design et de médiatique à l’université de Montréal .
Le salon des ombres : oeuvre de réalité virtuelle ;coproduite en collaboration avec le musée d’Art Contemporain de Montréal , le conseil des arts du Canada , les conseil des Arts et des Lettres du Québec , et le ZKM/Karlsruhe . (Théatre intéractif .)Version française présentée en Janvier 1996 au Musée d’Art Contemporain de Montréal .

texte : la recherche de l’immatériel , in Informel, Vol. 4, no. 3 Hiver 1991, pp.36-40

texte : les nouveaux défis posés au
concepteur et à l’utilisateur
de l’objet technique
Actes du colloque Recherches en design.
Université technologique de Compiêgne, France, octobre 1990

Roger Penrose : l’esprit , l’ordinateur et les lois de la physique (intereditions , 1992 , Paris. )

les ombres de l’esprit : à la recherche d’une science de la conscience ,Paris , Intereditions ,1995 .

Stephen Hawkings et Roger Penrose : la nature de l’espace et du temps ,éditions de la nrf, essais ;Gallimard , année 1996 .

Marcel Proust : A la recherche du temps perdu , Editions de la pléiade , avant-derniêre édition , 1954 .

Jean Baudrillard :
La Transparence du Mal , essai sur les phénomênes extrêmes .Editions Galilée , 1990 .
Simulacres et simulation :éditions Galilée ,1981 .

William Gibson : Neuromancien , éditions la découverte /fictions , Paris
1985.Traduction de Jean Bonnefoy .

James Gosling : Le langage java , éditions Thomson Publishing (the java Series ...from the source ) , France , Paris , 1996 .

Toni Dove : Artificial changelings ; installation de réalité virtuelle .Produite avec le soutien du New York State Council on the Arts et du National Endowment for the Arts -USA .1996-1997 . Présentation vidéographique lors des 2êmes états généraux de l’écriture interactive , du 21 au 25 octobre 1996 , Vidéothêque de Paris .

James Joyce : Finnegans Wake ( éditions faber and faber London -Boston 1975) .

Paul Virilio : L’inertie Polaire ( éditions choix , essais , 1990,1994 )

Maurice Benayoun :le diable est-il courbe ? Oeuvre multimédia /hypermedia de réalité virtuelle , Produite par Z.A. Production , en partenariat avec Canal + et SGI-France .Présenté en 1996 à Imagina , puis lors des 2êmes états généraux de l’écriture interactive , du 21 au 25 octobre 1996 , Vidéothêque de Paris .

Koichi Murakami (chef de projet au département "Believable Agent" de Fujitsu Limited) : Teo Planet ;production : Makoto Tezuka -Japon .CD-ROM de vie artificielle ("agents autonomes".)1989-1995.

Tod Machover et Marvin Minsky : Brain Opera .http://brainop.media.mit.edu/
Spectacle musical et gestuel de réalité virtuelle crée avec la collaboration du MIT (institut de technologie du Massachussets ,Etats-Unis .

Char Davies : Osmose ;univers virtuel immersif ,1995 .Graphisme : Georges Mauro.
Développement : John Harrisson
Conception musicale : Rick Bidlack
Design sonore : Dorota Blazczak
Production : Softimage .

Toby Simpson : Creatures ; jeu de vie artificielle .CD-ROM .Programmation : Stephen Grand , Peter Chilvers , Keith Hook, Alima Adams , Peter de Bourcier ,Neil Taylor .Directeur de production , Toby Simpson . Production : Millenium Interactive , Cambridge - UK .1996 .

Laurie Anderson : Puppet Motel, 1995
Conçu par Laurie Anderson et Hsin-Chien Huang
(graphiste).
CD-Rom, The Voyager Company, Gallimard (version
française).
Puppet Motel de Laurie Anderson permet de
découvrir sa tournée 1995, ses objets fétiches,
ses images et sa musique.

Utilisation des oeuvres .

oeuvres utilisées dans le cadre de ma premiêre partie.

SOPHOCLE

poête tragique grec ,né à Colone en -496 et mort à Athênes en - 406.

Oedipe à Colone , (ainsi qu’Antigone et Oedipe roi ) ( Editions de la Pléiade : les tragiques grecs ; traductions effectuées par Jean Grosjean , édition Gallimard , 1967 ; mais également )

J’utilise cette oeuvre afin de montrer combien la vision grecque , telle que synthétisée par Sophocle , pourrait sur certains points être à même d’éclairer les oeuvres hypermédia de la réalité virtuelle .

BRENDA LAUREL .

Brenda Laurel est une artiste américaine , impliquée dans l’utilisation des avancées technologiques de la réalité virtuelle pour une continuation de l’art tel que pouvait le concevoir les grecs anciens .Egalement théoricienne et écrivain ,elle est reconnue pour avoir écrit Computer as theater , un livre qui aurait influencé de nombreux artistes utilisant l’ordinateur comme media . Je n’ai jamais réussi à trouver ce livre en entier , mais uniquement par bribes dans d’autres livres ( principalement le livre d’Howard Rheingold , La réalité virtuelle ,dont je parle juste aprês ) , ou sur Internet .

Je me base principalement dans ma premiere partie , pour cette artiste , sur le site internet de Brenda Laurel,

http://www.interval.com/projects/placeholder/Hypertext/People/Brenda_Laurel_1.html) ,

qui relate de façon détaillée ses nouvelles oeuvres et ses nouveaux projets ; notamment Placeholder , sa derniêre installation de réalité virtuelle ,qui met en pratique ses conceptions d’un renouveau du Theatre dans l’art , par l’intermédiaire des nouveaux media.

Les conceptions théoriques de Brenda Laurel sont regroupés sur le même site sous le titre générique de Severed Head , et devraient constituer le prochain livre de l’auteur .

Howard Rheingold

Howard Rheingold est un journaliste d’une cinquantaine d’année , qui enquête de maniêre três approfondie depuis les années 1980 sur tout ce qui touche à l’informatique ,et plus particuliêrement
maintenant à la réalité virtuelle et aux réseaux informatiques . Il crée de véritables ponts entre les différentes sociétés , les différents artistes qui utilisent ces media et qui souhaitent s’ouvrir et s’associer les uns aux autres dans leurs découvertes et leurs inventions . Dans ma premiêre partie , j’utilise surtout le livre la réalité virtuelle ( édition Daunou) ; et plus particuliêrement le chapitre l’origine du théâtre et l’avenir du divertissement,

parce qu’il met en étroite relation la forme de pensée telle que développée par Brenda Laurel , avec l’utilisation réelle de l’ordinateur dans le domaine de l’art et du ludique .

LUC COURCHESNE.

http://www.ame.umontreal.ca/ecoles/din/plancours3131/
Luc Courchesne est professeur de design et d’architecture à Montréal .Il est auteur de vidéos et d’installations de réalité virtuelle .

Le salon des ombres est une Installation de réalité virtuelle présentée à l’occasion de l’exposition annuelle d’Art 3000 les états généraux de l’ écriture interactive ; le meilleur moyen pour avoir des renseignements supplémentaires semble encore de passer par internet , par le moteur de recherche Yahoo ! (Voir l’imprimé inséré dans le chapitre le salon des ombres , page 6 . )

HOMERE

L’Illiade .

J’utilise Homêre et l’Illiade afin de tenter d’obtenir une vision de ce que pourrait être l’essence du virtuel .Je me sers particuliêrement des chapitres qui font référence à la défense ,au partage et au vol d’une armure , comme élément essentiel d’un combat onirique . (A partir essentiellement du chant XVI ; )
Ceci , afin de le mettre en comparaison avec Neuromancien de William Gibson , qui est un roman où les technologies du virtuel auraient atteint un tel niveau , que cela serait l’esprit et son imaginaire qui directement branché sur les réseaux informatiques ,comme sur une matrice , piloterait le réel .La version que j’utilise est issue de la collection La découverte /fiction traduite de l’américain par Jean Bonnefoy.

Oeuvres utilisées utilisés dans le cadre de ma

seconde partie

ROGER PENROSE .

Roger Penrose se révêle une des grandes figures scientifiques de notre fin de siêcle ; il est professeur de mathématiques à Oxford ;il travaille à " l’élucidation de la structure de l’univers " .(Préface de son livre ).

J’utilise un de ses livres de " vulgarisation" ,
l’esprit ,l’ordinateur et les lois de la physique, (intereditions , 1992 , Paris )

parce qu ‘il y est tenté une synthêse dynamique et "relativiste" du savoir contemporain et scientifique
 ; et que l’aboutissement de la réflexion de l’auteur , débouche sur des concepts philosophiques et une valorisation de l’art au travers des nouvelles technologies scientifiques .

Dans la continuation de cette recherche , mais en beaucoup plus difficile à comprendre et cerner , parce que touchant directement aux limites de l’espace et du temps , j’utilise

la nature de l’espace et du temps , de Stephen hawkings et Roger penrose ;

Ainsi qu’ une brêve histoire du temps

de Stephen Hawkings .(Editions j’ai lu , Flammarion , 1989.)

Enfin l’electrodynamique quantique de R.Feynman .( Editions J’ai lu en poche .)

Je me sers de ces livres de vulgarisation scientifique afin de mettre en évidence l’ambivalence et les incertitudes profondes que peuvent générer le rapport scientifique au monde physique ;quand il s’agit de tenter de deviner dans quelles directions ils serait en mesure de converger .Etudes sur une possible réalité multi-directionnelle à organiser et structurer , qui engendreraient sur certains points des réflexions similaires à celles développées dans A la recherche du temps perdu de Marcel Proust ( Editions de la pléiade , avant- derniêre édition ) ,et plus précisément dans le temps retrouvé (tome trois) , dans la cour des Guermantes , page 866 ; où le temps psychologique et spirituel deviendraient l’espace abstractif lumineux , de commutation et de structuration des corps , des lieux dispersés ;
Réflexion esthétiques et littéraires qu’ils faudraient pouvoir mettre en relation (comme on met la relativité générale et la théorie quantique en relation) avec celles développées dans un livre tel que

Finnegans Wake ( faber and faber London -Boston 1975) de James Joyce , où les corps et l’esprit se comporteraient comme s’interpénêtrent et se structurent les photons dans la théorie quantique .
Je mets en rapports ces livres et les conceptions scientifiques ou artistiques qu’elles engagent , afin de tenter de mettre en évidence les sources possibles (celles ci se révélant déjà pleinement réalisés) de notre hypermédia moderne présent et à venir .

J’amorce également ici l’étude de textes écrits par Marvin Minsky , que l’on peut consulter sur le site internet http://www.ai.mit.edu/people/minsky/minsky.html ,tels que Mater , Mind and Models , ou Music ,Mind and Meaning ;ou encore Why people can’t ; Marvin Minsky est un scientifique , un informaticien et un penseur américain de haut niveau ; parce que ses écrits se situent idéalement de par leur position , entre pratique et théories des sciences et des arts , ils se revêlent en mesure de constituer pour la réflexion menée ici ,un pont idéal entre hypermédia subjectif , que constitue les oeuvres littéraires et artistiques citées plus avant , et l’hypermédia technologique à proprement parler , dont je parle par la suite . Nous retrouverons la pensée de Marvin Minsky pleinement impliquée dans le projet Brain Opera dont je parle abondamment (voir la description plus loin , dans le cadre de la bibliographie de ma troisiême partie )

Pour engager une discussion actuelle sur l’apport réellement novateur des nouvelles technologies de l’image et du son sur le psychisme humain ainsi que sur les langages artistiques qui en découlent , il semblerait que le livre de Marshall Mac Luhan , pour comprendre les media soit incontournable ; car révélant intelligemment le caractêre synesthésique et de plus en plus passionnel qui nous engage avec des instruments modernes devenus parfaitement hypermédia .

Le livre L’inertie Polaire , de Paul Virilio ,( éditions choix , essais) peut permettre d’ offrir une alternative à la réflexion menée , et aboutir à une formulation de pensée qui se complête avec celle de Marshall Mac Luhan :où la rencontre entre le corps, l’esprit , et les nouvelles technologies formulerait un espace inertiel possible , propre au désir d’apesanteur et d’équilibre de l’être humain ,si difficilement réalisable ; que l’art issue des nouvelles technologies sauraient un jour peut-être réaliser .

C’est au milieu de la réflexion qui m’a incité à étudier la pensée de Paul Virilio et Marshall Mac-Luhan , que je développe la description et l’analyse d’un certain nombre d’oeuvres , qui vont de l’ hypermédia à la réalité virtuelle , en passant par la vie artificielle .

L’hypermédia moderne est abordé avec l’oeuvre, le cd-rom de Laurie Anderson (artiste multimedia et chanteuse américaine bien connue aux Etats-Unis ) , Puppet Motel ; j’ai pu m’initier à l’univers ludique de l’artiste à l’occasion de l’exposition Artifices 4 organisée en 1996 du 6 Novembre au 5 décembre par le laboratoire d’hypermédia de l’université de Paris 8 sous la direction de Jean Louis Boissier et le comité de programmation constitué de Françoise Agez, Jean-Louis Boissier, Liliane Terrier ,Jean Marie Dallet ,Anne Marie Duguet et Maren Kà¶pp .

A la suite est étudiée l’oeuvre intitulée The Imperial Message , un cd-rom développé par Ferrara et Bran Fern dont j’ai pu lire une description détaillée dans la revue clone :supplement de clone 4 - trimestriel juin-juillet-aout 1996 an de grace 2000 moins 4 ;The Imperial Message ,comme Puppet Motel sont développés ici dans le but de démontrer l’ouverture possible et réel de l’hypermédia à l’esprit .

Les oeuvres de vie artificielle et de réalité virtuelle suivantes ont été étudiés principalement par le biais des 2êmes Etats Généraux de l’écriture intéractive , organisés par Art 3000 à la vidéothêque de Paris , et qui se sont déroulés du 21 au 25 Octobre 1996 . (Art 3000 est un atelier de création et de diffusion d’oeuvres utilisant comme média principaux les toutes nouvelles technologies informatiques ; il reçoit des artistes et leur propose l’utilisation d’un parc informatique .Art 3000 ,Château de l’Eglantine F-78350 jouy-en-Josas tel : 33 1-39 56 14 89 .)

La premiêre oeuvre que j’étudie dans ce contexte est le cd-rom CREATURES , de Tobie Simpson, directeur de projet à Millenium Interactive ; elle permet d’aborder la reformulation de l’art ,sous l’angle de ce que l’on Apelle la vie artificielle .

Teo Planet , de Koichi Murakami , directeur de recherche au Believable Agent Department , Project group , de Fujitzu , qui est décrite par la suite ,permet de prolonger la reflexion sur l’art ,engendré par la vie artificielle , vers celui engendré par la réalité virtuelle .

Avec Artificial Changelings , qui est une installation de réalité virtuelle de Toni Dove, artiste multimédia spécialisée en vidéo interactive , nous entrons par la suite de plein pied dans le travail d’auteur .

Dans une même forme d’approche , mais avec un état d’esprit três différent , est abordé à la suite le travail de Char Davies ,( plasticienne et directrice du département de recherche visuelle à Softimage) intitulé Osmose , oeuvre de réalité virtuelle qui s’approprie le langage du corps du participant jusqu’à celui de la respiration (en même temps que celui des mouvements du corps et celui de l’immersion complête par l’intermédiaire d’un casque , de la vue .)

Enfin , le triptyque de Maurice Benayoun, ( artiste utilisant les nouvelles technologies ,et professeur à l’université de Paris 1) constitué de le diable est-il plat , le diable est-il courbe et et moi dans tout cela ? Tente à démontrer l’utilisation possible du matériel informatique pour développer des univers intellectuels et métaphysiques novateurs .

Ces oeuvres sont utilisées afin de développer une réflexion sur le fait de savoir s’il est possible ou non de penser que l’art informatique puisse générer du vivant .

Oeuvres utilisées dans ma troisiême partie

Je développe ici la description de la Cathédrale de Chartres ( cathédrale de la ville ville de Chartres) et par conséquent une courte introduction à l’art chrétien , (musique religieuse , vitraux , architecture et sculpture , etc...) afin de pouvoir la mettre directement en relation avec certaines formes de parcs à thême qui se développent de nos jours ; des parcs à thême tels que le futuroscope de Poitiers ou du (des) parc(s) d’attractions semblables à Disneyland , de Walt-Disney ; et de tenter de mettre en évidence ,

avec l’appui de Marshall Mac Luhan ,Brenda Laurel et Howard Rheingold que j’ai présenté plus haut , et de Jean Baudrillard ,écrivain et théoricien français , auteur entre autre de Simulacres et simulations (1981) et de la transparence du mal (essai sur les phénomênes extrêmes ) (1990) aux éditions Galilée,

les rapports et les mutations que subissent les langages artistiques et les hommes au travers de ces systêmes hautement multi-hyper-media qui ne seraient pas sans avoir des sources d’énergie et de motivation identiques .

Bibliographie de la Quatrieme Partie

Au début de ma quatrieme partie , je développe la description du MAHABHARATA , poême sanscrit Hindou , de l’Inde , né autour de l êre chrétienne .Il n’existe qu’une version complête de l’oeuvre , qui date du début du siêcle , et comporte douze tomes imposants ;elle ne se trouvera certainement qu’en bibliothêque ; une version abrégée , traduite du sanscrit par Jean Michel Péterfalvi , est sortie en 1985 chez Flammarion , Paris , en poche .Un article qui résume l’intrigue est disponible dans le dictionnaire des mythologies édité par Flammarion (1981) sous la direction de Yves Bonnefoy (deuxieme tome page 51) .

J’effectue cette description afin de pouvoir mettre en évidence les points de relation qui uniraient les nouvelles conceptions phénoménologiques et esthétiques développées par Marshall Mac Luhan et Paul Virilio , dont j’ai parlé plus haut ;l es visions imaginaires de la culture Cyber -Punk , dont le pêre spirituel se révêle être william Gibson (écrivain américain ) avec le livre Neuromancien ( éditions la découverte/fictions) ; les applications technologiques d’un site Internet tel que Nirvanet en plein développement , consultable à l’adresse électronique suivante : HTTP ://www.nirvanet.com/home/frames-fr.html ; ainsi que l’oeuvre BRAIN OPERA , (dont la forme globale se voudrait ressembler aux réseaux neuronaux d’un cerveau) développée par le M.I.T sous la direction de Tod Machover (musicien et chef d’orchestre reconnu en amérique capable d’interpréter autant de la musique classique que de la musique moderne et de variété ) et de Marvin Minsky , dont j’ai déjà parlé ;points de vues esthétiques et artistiques , et phénoménologiques d’une cybernétique à venir qui se révéleraient en relation de plus en plus étroite avec une forme de cosmologie , voire de cosmogonie , propre en partie à certaines cultures passées et primitives .

Pour conclure ma maîtrise théorique et faire le pont avec mon travail pratique , je décris deux langages utilisés dans les réseaux informatiques : pour décrire le langage Java , je me base notamment sur Le langage Java , écrit par James Gosling ,(aux éditions International Thomson Publishing ) ingénieur informaticien de chez Sun Microsystem , et inventeur du langage ; j’utilise également le site Internet de Sun Microsystem .Pour décrire le langage vrml , (virtual reality modeling language) je me base en partie sur le site internet vrml Repository , un site de renseignement et d’apprentissage accessible à l’ adresse suivante :http://www.sdsc.edu/vrml/ et sur vrml content developer à http://vrml.sgi.com/developer/ , qui est le site d’apprentissage et de renseigenement de la société Silicon Graphic International .


Dans la rubrique

+ bibliographie