oeuvres   |   2016-2017   |   notes écrites   |   Expositions   |   Me contacter

A) introduction

Il n’est pas de mon ressort bien sûr ici , d’effectuer une véritable synthêse du vaste sujet , mais plus d’apporter des éléments de réflexion . Il apparaît à ma lecture de livres scientifiques -la plupart de vulgarisations non ou peu mathématiques ( Roger Penrose ,Stephen Hawking, Robert Feynman ...)-que l’on devrait une grande partie de nos nouvelles conceptions spirituelles et technologiques de la communication , à l’étude três approfondie dont à été l’objet la lumiêre (celle la même qui a sûrement été (...)

relativité générale

Notre culture personnelle moderne ,aussi peu élevée soit-elle , nous incite ainsi à considérer comme un évênement majeur au début du siêcle ,l’élaboration de la théorie de la relativité générale par Einstein -lieu commun de source d’inspirations et d’argumentations ,dans notre société, à quiconque a jamais eu quelques prétentions intellectuelles et spirituelles -qui met en place une conception -vérifiable tous les jours -selon laquelle la lumiêre en interaction avec la masse physique des corps ,feraient partie (...)

Théories quantiques

Le problême de conception , de l’espace physique de la perception , va apparemment se complexifier avec la mise en évidence , à une époque à peu prês semblable , du phénomêne quantique régissant l’électrodynamique ; qui va se heurter avec celle de la relativité générale . A un mouvement ondulatoire du phénomêne lumineux s’associera donc ,ou plus , s’intégrera en effet , comme une nouvelle dimension de profondeur physique , un comportement particulaire et microscopique três étrange : qui ferait qu’une partie de (...)

Cosmologie

De ces découvertes", ( três résumées ) semblent être en partie née la conception de la cosmologie moderne , immense espace de réflexion sur les infinis multiples , engagés par les résolutions pratiques obligées de ces théories justes et pourtant imparfaites : points et états de la science moderne , culminant sur la limite même de leurs fondements physiques , là même où ces théories créent des comportements paradoxales et apparemment contraires , voire impossibles dans le sens commun que l’on pourrait avoir (...)

Proust , Joyce ,Marvin Minsky , mise en rapport ....

a) Proust
Il est bien entendu difficile d’affirmer ,ou de dire qu’une chose ,un évênement , une forme de pensée , puisse directement naître d’une autre .(Il s’agirait plutôt d’une interconnexion de pensées propres à une époque .) Mais une analogie me paraît dorénavant évidente (sinon juste ) qui met dans une même forme de confrontation d’esprit , de style, la pensée de Proust et celle de Joyce (Comme la pensée d’Einstein pouvait se confronter à celle de Bore ,et celle d’Awking à Penrose.) Il est en effet (...)

5 ) Le caractère non verbal de la pensée

Le traitement que Marvin Minsky fait subir à la langue semble se révéler déjà une prise de conscience du caractêre primitif fondamentalement non verbal de la pensée , dans le sens où l’on s’aperçoit qu’avec les mêmes mots nous n’obtenons jamais la chose que l’auteur voudrait nous faire comprendre .Et que plutôt que d’avoir à formuler des phrases avec des conjonctives et des subordonnées , il serait peut-être préférable déjà de créer des champs de mots, gravitationnels à une pensée autour de ...Par paraboles (...)

Puissance de la vision intérieure

Mais il est à noter peut-être ici encore , qu’au delà de la vue , combien le sens de l’imaginaire ,aveugle , même dans la science ,semble se relancer à ce stade :où la perception du monde ne deviendrait possible que si son assimilation devait s’effectuer intérieurement à l’esprit ,par intuitions ,comme une forme morale de persuasion que ce que l’on voit et ressent est ,pourrait être juste .Ceci apparaît notamment clairement dans le chapitre où réside la conception physique de l’esprit de Roger Penrose ,où (...)

B) Les nouveaux médias

Je commence par développer quelques réflexion introductives , autour principalement du cinéma et de la télévision , nourries par Marshall Mac Luhan et Paul Virilio ; auteurs qui seraient en mesure de nous situer , où la spécificité de l’hypermédia technologique apparaît . Pour ensuite me lancer de plein pied dans l’hypermédia moderne ,et la réalité virtuelle qu’engendre l’ordinateur . Il est symptomatique que l’inventeur du téléphone ait pu s’adonner à la pratique ésotérique des "tables tournantes (...)

B.1) Cinéma , Television , vidéo : Bref aperçu de leurs possibilités hypermédias

Une des choses les plus remarquables , est peut-être de constater combien la puissance d’interconnexion ,de commutation des espaces physiques de tout ce qui touche à la lumiêre (et d’une maîtrise électronique des particules et des ondes de celle-ci)est grande ,et surtout possédant selon toute vraisemblance des transversales dans toutes les dimensions (connues )du vivant .A la page 264 de son livre (l’esprit , l’ordinateur ....)Roger Penrose compare l’ état quantique d’une particule (lumineuse)au (...)

C) L’ordinateur : de l’ Hypermédia à la réalite virtuelle

La révolution du numérique et de son avênement , l’ordinateur , va encore modifier les champs de rencontres possibles .la fameuse machine de Turing ,capable de transcrire des données d’un systême en valeurs numériques sous formes de bits, par l’emploi d’algorithmes , va ajouter à l’interaction effective des espaces interconnectés , la possibilité d’interagir plus directement avec ce milieu ,beaucoup plus proche en un sens ,des données transmises .Les chercheurs en algorithmiques se demandent -et pour (...)